Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Oct

Marine Le Pen s'adresse aux fantômes de son père mais pas à un électorat majoritaire !

Publié par laurentgantner  - Catégories :  #Société

hier

 

Alors que les manifestations de l'extrême-droite dégénèrent de plus en plus dans la violence et qu'on nous dit que les slogans qui y sont scandés n'ont réellement rien à voir avec un quelconque changement au Fn, la candidate à la succession interne de ce parti aurait plaisir à nous faire croire qu'il suffit de changer de tête pour que le cerveau change. À y regarder de près les manifestations de soutient que tiennent à montrer leurs rudes militants au crâne raz sont toutes enjouées et on n'hésite pas à nous déclarer avec certitude et dans la sérénité qu' "il y aura des nazillons" ( http://actualutte.info/2011/09/30/lille-manifestation-de-lextreme-droite-sous-haute-tension-le-8-octobre/ ) mais que les services d'ordre seront conséquents et que l'habitude des organisateurs à orchestrer ce genre de parade ne devrait rien faire craindre… Contre manifestants généralement obligatoires et en surnombre bondissent rien qu'à l'idée qu'une République puisse laisser défiler une telle extrême aux insignes franchement affichés ou tatoués de croix qui font horreur. Ce n'est plus du satanisme mais un privilège que s'accorde cette jeunesse prétendue éloignée de la dirigeante de ce parti souche de l'extrême droite alors que se multiplient les provocations publiques. Soupe de cochon à Strasbourg et nation sauciflard au Trocadéro n'auront eût de réconfortant que le cholestérol laissé aux parois des veines de leurs protagonistes ! Il n'y a guère que sous Sarkozy qu'une telle évolution à droite de son extrême eut été possible… Le tout bien évidemment indépendamment de la volonté de N. Sarkozy et de Mme & Mr Le Pen. Pourtant tous deux oeuvrent à façonner chacun à sa manière une jeunesse capable de tremper dans des "affaires" en tous genre !

 

Pas étonnant alors que dans un tel relent contextuel la hantise du 21 avril froissera encore longtemps le coeur de la République. C'est alors tentant pour un électorat désabusé de croire que ce sera au parti politique qui criera le patriotisme et les couleurs du drapeau le plus fort qu'il remettra sa destiné. Malheureusement ils sont devenus si minoritaires dans l'histoire qu'ils en sont amenés à se prétendre "irréductible" comme des gaulois à la francisque aiguisée mais dont la lame s'est rouillée avec le temps dans l'homophobie, le racisme et le sang des victimes que leur politique est parvenue à exterminer. Néanmoins ils se recomposent (de 0,4% en 1975 à ?% en 2012) mais qu'a-t-elle de plus cette troisième force des revendications extrêmes de la droite à passer le premier tour si ce n'est d'assurer la victoire aux partis modérés lors du second tour ? !

 

Comment ne pas songer alors aussi à la complicité de l'État ou du moins d'une certaine forme de l'État lorsque celui-ci fait des efforts de réhabilitation envers les soldats étrangers qui sont morts pour la France mais n'est pas capable de faire taire des mouvances politiques issues de l'extrême-droite collaborationniste de Vichy qui de ses taches de sang chercherait à faire tache d'huile malgré les dangers de ses dérapages. Une extrême droite présente au second tour des Présidentielles en 1942 eût été plausible et compréhensible pour l'Histoire mais en 2002 il y a de sérieuses questions à se poser sur la pédagogie des transmissions mémorielles chez nos concitoyens même si pour l'instant les équilibres de la vie politique ne s'en trouve pas encore trop menacés.

Commenter cet article

Archives

À propos

Articles vraqués en réaction à l'actualité et aux webspeak qu'elle suscite