Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Mar

Le fascisme c'est la gangrène de Moscou jusqu'à Paris !

Publié par laurentgantner  - Catégories :  #Relations internationales - Diplomatie

larcher phto2Le Pen Marine n’a pas fait qu’assister à Vienne une fois l’an au bal des loufiats organisé par tout le gotha des nazillons européens protecteurs des extrêmes-droites nationalistes de tout ce continent, non !… Le Pen Marine a poursuivit son voyage bien plus loin jusqu’aux confins de l’Oural, en Russie où lui fut déroulé un tapis rouge mais aussi pour multiplier les contactes avec l’Ukraine et l’Estonie par exemple où la trace de sa venue subsiste par le développement d’un nationalisme agressif et violent…

 

Ce qui ne doit pas forcément plaire à Vladimir Poutine qui le fait savoir !

 

Partant du principe que le "nationalisme", qu'il soit "économique" ou simplement "politique", attisé par les extrêmes-droites ou les droites extrêmes n'aurait plus rien à faire dans l'Union européenne, qu'il n'y a plus de place pour lui dans cette "union", dans cette forme de fédéralisme ; nous n'en serions pas là !...

 

Alors le jour où cette soi-disante "Union européenne" daignera mettre à l'ordre du jour des mesures dissuasives, suffisamment contraignantes pour ne pas dire coercitives, du type de celles qui furent employées pour faire disparaître des groupes d'extrême gauche comme le furent Action Directe ou l'ETA à l'égard de ce nazillonisme qui ronge les Institutions de bon nombre de pays qui appartiennent à cette Europe, alors que peut-être ce jour là, connaitrons-nous réellement une démocratie européenne à visage humain...

 

Et là, sur cette question précise, nous retrouvons l'Allemagne qui a tout de suite compris le sens de "plus jamais ça" en interdisant rapidement et en imposant très tôt, l'interdiction de toute création de groupes d'extrêmes-droites fascisantes... à savoir qu'un parti tel que le Front National s'est constitué en 1972 en France n'aurait jamais eu le droit à l'existence en Allemagne... Purement et simplement pour des questions de sécurité civile... Alors à l'heure où Angela Merkel est à l'origine de la création d'un groupe de contact avec la Russie pour discuter avec Vladimir Poutine de la question de l'Ukraine et du problème de violation des droits territoriaux en Crimée ; ne faudrait-il pas aussi transposer la même question dans les pays de l'EUROPE du Nord (Danemark, Norvège je pense précisément) ainsi qu'en Europe méditerranéenne (Italie et Espagne qui reprennent goût pour ce nationalisme lié aux extrêmes-droites) ? 

 

Si la France a pris en main son destin politique qui lui permet de ne plus être considérée comme des politiques vendus, au lendemain de la mort de Clément Méric c'est peut-être un peu tardivement, certes, mais cela lui a permis de se rappeler ce "plus jamais ça" que l'Allemagne, elle, n'a jamais oublié d'une part et mis immédiatement en application surtout.

 

De ce fait, il faut bien reconnaître que de tous les pays d'Europe c'est bien l'Allemagne qui aura pris l'une des plus grande décision historique pour l'avenir européen en interdisant la création de quel angle qu'elle ait pu être, de partis dits d'extrême-droite à vocation fascisante... Pas étonnant ensuite que ce soit la seule à oser s'affronter aujourd'hui à la question du despotisme nationaliste en Russie-Ukraine renforcé par une vive émergence de groupes réellement fascisants (tabassages des gays et lesbiens à Moscou - croix gammées dans les locaux des "dirigeants" de la toute récente "révolution ukrainienne")

 

Evidemment je comptais et espérais en la France pour stopper cela et non pas pour le propager comme les petites excursions de Le Pen Marine l'ont fait avec la lourdeur des conséquences qu'il nous est permis de constater aujourd'hui...

_______________________________

 


Commenter cet article

Archives

À propos

Articles vraqués en réaction à l'actualité et aux webspeak qu'elle suscite