Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Oct

Égoïsme et abandon caractérisent le premier tour des partielles cantonales de Brignoles…

Publié par laurentgantner  - Catégories :  #Politique

Contrairement aux apparences, serait-ce bien d'un Maire communiste dont Brignoles devra se séparer aux prochaines Municipales connaissant ce penchant accentué du Var pour les mouvances lepénistes toujours assurées de bons scores dans cette région ; un peu moins le sort isolé des formations de la gauche, décidées chacune à faire cavalier seul au 1er tour pour finalement se retrouver mazette au second ! Jamais encore l'austérité et l'immigration n'étaient parvenues autant à dissuader les électeurs de se rendre aux urnes ramenant cette cantonale partielle de Brignoles à une simple formalité dans laquelle, malheureusement pour eux et heureusement pour nous, le Front National boira toujours le verre à moitié plein, confronté qu'il est toujours dans ces situations dans l'impossibilité de pouvoir arracher la majorité au second tour à une UMP ravie de pouvoir profiter de l'occasion pour redorer son blason sur le conflit d'intérêts qui l'opposerait ou pas à ce FN pourtant bien décidé à poursuivre son ascension et dépasser cette apogée illusoire à laquelle il s'imaginerait que son destin politique l'appellerait ce qui ne l'empêche pas d'user et d'abuser de la situation pour tenter d'influencer son sort pour tenter d'accroître sa visibilité à la veille des élections municipales.

 

Et bien voilà qui devrait un peu moins les faire grincer des oreilles sur leur particule du bout de la droite lorsqu'on leur annonce que leur extrême-droite remporte presque la moitié des suffrages exprimés ce qui devrait du même coup atténuer toute possibilité de minimisation des dégâts que la politique du FN risquerait de faire déferler sur notre pays. Finalement, peu importe le résultat et l'appellation puisqu'il s'agit d'un 1er tour et qu'à peine 33% des électeurs se sont déplacés faisant ainsi de l'abstention dors et déjà le grand vainqueur de ces partielles et peut-être aussi des Municipales ultérieures. De quoi donc aussi, par conséquent, limiter les ardeurs de conquête d'un Front National qui aura vraiment des difficultés pour faire effacer ses fondations ancrées à l'extrême-droite et qui le dérangent tant mais qui pourtant, à chacune de ses interventions, l'y ramènent…

 

Incompréhensible ce manque d'union dans une gauche retrouvée dans l'impossibilité de créer des alliances sur des sites phares comme ceux du Var. Encore faudrait-il que ces accords s'établissent sur des programmes claires issus d'une politique dont l'efficacité serait perceptible dans la vie quotidienne. Le simple motif d'arracher par tous les moyens une victoire à la droite ne les y inciterait plus à en croire l'obstination avec laquelle les Verts et le PCF cherchent à jauger leur potentiel électoral à chacun de ces tests… C'est ainsi que se développe la dure loi de l'existence, de la survie ou de la mort des partis politiques… Sur des pourcentages qui, additionnés les uns aux autres, pourraient les dessiner en vainqueurs mais qui, séparés, les font tous perdre, contribuent d'une manière ou d'une autre à l'éclosion abstentionniste condamnée à rester dans l'ombre mais qui n'en constitue pas moins la première force politique de ce pays… Sans doute que ces abstentionnistes là, de Brignoles ou d'ailleurs, ne s'additionnent pas non plus à la République mais s'y soustraient ! Sous cet aspect, apparaît encore plus troublant ce rassemblement au second tour qu'hurle le PCF alors qu'on se demande toujours pourquoi il n'en a pas été question au premier ?… Alors faire le jeu de l'UMP comme l'UMP fera le jeu du PS sur d'autres circonscriptions en vaut-il la chandelle alors que l'abstention parle d'elle-même ? Rappelons aussi au passage qu'une élection « invalidée » n'est jamais un signe de bonne santé des démocraties : tricheries, trucages, non respect des clauses de diffusion des résultats émaillent régulièrement les élections d'attitudes frauduleuses qui vont jusqu'à faire douter le citoyen de ses propres représentants politiques… Élus par une élite donc !

Commenter cet article

Archives

À propos

Articles vraqués en réaction à l'actualité et aux webspeak qu'elle suscite