Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Feb

Bien en selle à Marseille...

Publié par laurentgantner http://www.youscribe.com/cavailles3  - Catégories :  #PRÉSIDENTIELLES

sarko dehors

 

Les talonnettes et le spectre de notre grand candidat européen sont à la corrida ce que sont les oreilles et les cornes… Bien oui, 

puisqu'il descend dans l'arène, il faut bien décider de lui offrir l'accueil qui lui convient. Son discours ne semblera jamais donner l'impression qu'il retournerait sa veste… Son premier soutient, son gouvernement si bien fignolé qui modèle son image… Deuxième soutient et pas des moindres, sa femme qui avait prévenu qu'elle interviendrait de temps en temps, profitant de l'aubaine pour redémarrer sa carrière médiatique ou espérer se redonner un coup de pub pour un album pouvant nous endormir à défaut de bercer les illusions de la réussite de son mari-Président à ceux qui croiraient au doux romantisme princier des rois entourés de leurs bons serviteurs dévoués.

 

On progresse de mal en pis… Du Président-candidat réversible nous arrivons en bout de semaine au candidat-mari-Président  à shaker dans tous les sens avec les ingrédients du cocktail qui vous conviendra, il n'y a qu'à puiser dans son catalogue des réformes reconductible sur lesquelles il est maintenant devenu facile de s'asseoir dessus… Ça donne un air si grand… Tout un parti (de l'Ump) se soude derrière les exploits passés d'un seul homme souhaités perdurer encore 5 années supplémentaires, maintenant que toute son équipe (.gouv) sent bien que son avenir repose dans les mains de son… chef-candidat-Président-citoyen-ami-compatriote-patron ! Dieu que la liste s'allonge ! Après ce sera du côté impérial de l'Assemblée qu'il faudra lister les coûts du travail-baisse des charges des entreprises-taxe des transactions financières… faire presque du Hollande mais avec les idées de Sarkozy. Prendre la France pour un ticket de caisse vaut mieux que de partir avec, sauf quand il faut voir sa collègue allemande. Ça donne l'illusion de l'emballage et rien dans le tiroir… "Il va falloir encore puiser dans les réserves" rassure puisqu'au moins se confirme ainsi que nous disposons de réserves, quant aux 160 milliards disparus, il faudrait que Mélenchon y arrive en ramenant le socialisme au réalisme des luttes et qu'il en attrape quelques uns aux cravates pour qu'ils en effectuent le remboursement pour garantir une hausse des salaires conséquentes pour que ceux qui travaillent aient au moins un niveau de vie suffisamment décent.

 

Troisième atout, un allié qui n'est pas des moindre, à savoir "les amis de NS"… Le Fouquet's est déjà plein et on n'y mange pas que de la dorade à l'oseille, il y a aussi de la purée et du steak de semelle usagée… Ils n'attendent plus qu'à le surnommer Nenness en lui lâchant une tape sur l'épaule se réjouissant à nouveau du pognon qu'ils vont se foutre dans les poches pendant au moins encore 5 ans. Nicolas Sarkozy c'est le côté "manège enchanté"… Sa candidature tombola passe pour un bonus cadeau qu'il offre aux plus désorientés. Peut-être que le 6 mai au soir il ne lui offriront qu'une omelette sans ciboulette avec beaucoup de sel et pas de champignons... Depuis Giscard, on avait appris que la droite n'est pas bonne quand elle entretient des rapports idéologiques si proches de son extrême que médiatiquement cela passe pour du flirt. C'est devenu si étrange cette résurgence de l'extrême droite sortie du néant historique qu'elle n'aurait jamais du quitter. On sait ce qu'elles valent, des juntes aux fascistes, on connaît leurs douloureuses pratiques… Alors Giscard se trouva un placard dans l'Europe dont il ne sortira jamais plus et c'est bien le dernier qui remettrait en doute le si bon déroulement droitier de l'évolution de la progression de l'Europe. Ils reconduisent puisque c'est rentable, toujours aussi rentable et de moins en moins qui touchent.

Commenter cet article

Archives

À propos

Articles vraqués en réaction à l'actualité et aux webspeak qu'elle suscite