Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Jan

Astres et politiques sembleraient faire bon ménage (?)

Publié par laurentgantner http://www.youscribe.com/cavailles3  - Catégories :  #PRÉSIDENTIELLES

Je sais pas d'où il sort celui-là, ni dans quelles étoiles ou jeux de cartes il s'est appuyé pour politiser le ciel de cette année sabbatique à venir, mais néanmoins riche en espoir et en rebondissement, mais il est carrément balaise le djinn qui est sorti du chapeau de ce magicien qui m'annonce, dans ses prédictions astrologiques, qu'avec un grand débat de second tour entre Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy ou la fille Le Pen, on aboutirait à 95% de participation et Mélenchon remporterait la finale à 65%… Titus et Bacchus assurant l'occupation de la tristesse des perdants de l'ancien socialisme tandis que maintenant le socialisme qu'on attendait peut enfin se mettre au boulot ! Elle est bien bonne la page astro des principaux voyants… On dirait des sondages pleins de boules de noël en travers de la gorge, l'impatience d'en découdre avec chaque mot, chaque virgule, chaque formule dessoudée que prononceront toutes ces politiques qui vont se rentrer dedans en toute compétition imposée…

Clair-de-Lune-a-Hawaii-1024x680 

Un beau parleur prétendait ce matin au poste radio que l'Europe est entrain d'être mal contrôlée, mal organisée, mal gouvernée, qu'il faudrait même aller jusqu'à la donner aux droites réunies en une seule par sa même extrême… Mais c'est archi faut… Elle n'a jamais été aussi bien structurée, au sens capitaliste qu'en cette étonnante, contradictoire et paradoxale crise économique (2008-201?) puisqu'il y disparaît autant d'argent… Mal organisée, l'Union européenne ne pourrait laisser s'évaporer autant de devises, de prises de bénéfices et de rétro commissions en liquide pour les poches d'une si petite minorité tandis qu'une vaste majorité voit se poindre les dangers du syndrome de la pauvreté, les affres de la misère, la ceinture où il n'y plus de cran, les dents qui s'déchaussent qu'on peut plus soigner sans que s'en aperçoivent ceux qui ponctionnent sur les marchés les prises de bénéfices démultipliées pour les grandes firmes, Maisons de France, familles Renault-Citroën… Bien régulée, ça passe… Mal organisée, tout cela n'aurait pas été possible, même pas pensable… Cette situation de crise annoncée comme étant la pire qu'on ait connue nécessitait certaines prédispositions politiques, une organisation économique préalable à la catastrophe qui, comble de l'ironie, reste graduelle donc maîtrisable (!)

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Articles vraqués en réaction à l'actualité et aux webspeak qu'elle suscite