Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Nov

Ah tiens, elle est bonne celle-là mais tout le monde s'en fout (!)

Publié par laurentgantner  - Catégories :  #Relations internationales - Diplomatie

_________________________________________

 

Un avion de chasse F/A-18 s’écrase en Suisse

http://www.45enord.ca/2013/10/un-avion-de-chasse-fa-18-secrase-en-suisse/

 

________________________________________________________

 

Ah tiens, elle est bonne celle-là mais tout le monde s'en fout (!)

_________________________________________

 

USA-BaseÀ priori je n'ai pas d'intérêt spécifique avec l'armée qu'elle soit française ou d'un autre pays, ni de motivations personnelles à m'intéresser à son fonctionnement, son commerce, ses services secrets et les méthodes utilisées par certaines pour en décrédibiliser d'autres… Mais lorsque j'apprends qu'un avion de chasse de l'armée suisse, de type F/A-18 de fabrication américaine, certes, mais vendu peut-être par la France, me laisse pantois et sans voix. Si peu de temps après avoir ouïe dire des affaires financières impliquant des hommes politiques français - aussi bien de l'ancien gouvernement que celui auquel nous avons affaire actuellement - qui disposaient d'un compte occulte (off-shore) en Suisse, me vient directement à l'esprit un lien entre les coups de gueule poussés à la quasi unanimité contre les écoutes téléphoniques du NSA américain et le "petit commerce militaire" qui pousse toujours la France a faire des transactions avec certains pays et leur "vieux" matériel dont, si j'en étais l'acheteur, me ferait plus que douter sur sa fiabilité… Une grande puissance militaire - enfin c'est ce que prétend être la France - qui vent des coucous d'un autre pays à un autre pays, c'est tout bénéfice ! Mais d'un autre côté je m'inquièterais assez sérieusement si le modèle en question ne se retrouvait aussi souvent dans les pages des faits divers pour cause de crashs dont les raisons techniques sont toujours plus ou moins bien expliquées, hormis les banalités dues aux intempéries, à des parois rocheuses que des pilotes expérimentés des appareils en question auraient oublié de voir… sans jamais, bien sûr, évoquer d'hypothétiques "règlements de comptes économiques" entre grandes puissances et plus petites qui cherchent à s'armer auprès d'elles, histoire qu'une certaine forme de leadership économique et militaire ne puisse être égratigné par des armées en construction… La Suisse, la France ?… Bien entendu personne ne voit le rapport et pourtant la Suisse veut maintenant se doter d'une armée minimale mais quand même équipée d'une certaine technologie comme si ça ne lui suffisait pas déjà d'être le coffre-fort de l'Europe ! Je suis fou et eux d'éminents stratèges vous diront-ils mais il y a quand même anguille sous roche et m'étonnerait pas que dans le document secret scellant l'acte de vente du chargé de la transaction entre les États-Unis et la Suisse, en l'occurrence la France, fut inscrit en marge, en dessous du tampon : souvenir de Cahuzac et de bien d'autres* ! Où bien même "bons baisers d'Australie", "bons baisers du Canada" et maintenant - pas demain ou avant hier - "bons baisers de Suisse" ; le tout, évidemment, enrubanné par les trous du cul de l'extrême Est alsacien d'une choucroute de Phalsbourg que tout Saint-Cloud bouffe "chez Monique", la célèbrissime. Comme cadeau piégé on ne saurait faire mieux… Enfin bon, vous comprenez, il faut bien que nos services secrets se détendent un peu, histoire de se faire une bonne vieille blague de beau gosse pour ensuite rouler des épaules en bombant le torse dans leurs "comités restreints" en se marrant tout en affirmant que la Suisse n'a pas besoin d'armée personnelle du moment qu'elle s'occupe de notre fric elle n'a qu'à fermer sa gueule ! Et quand même de s'inquiéter en se disant que c'est tout de même moche pour les trois pilotes en question (réunis en un seul), tout d'un coup transformé en drone vivant (mais c'était pour la "bonne cause") d'une expérience de destruction à distance destinée à régler un conflit économique lié au système bancaire censé protéger notre évasion fiscale nationale… Messieurs les grands de ce monde, pontes étatiques en tous genres ne se foutent malheureusement pas des baffes comme de braves gaulois vous vous en doutez bien… Ils ont quantité de moyens bien plus sophistiqués, des stratégies qui dépassent l'entendement humain, échappant à la raison pour sombrer dans la logique des pires cruautés… Une belle anomalie que tout ça… Mais à entendre s'exprimer leur politique sur les plateaux de TV, à la manière dont les plus virulents d'entre-eux s'écharpent la dignité dans l'autoritarisme le plus primaire - les femmes sont souvent expertes en la matière surtout lorsqu'elles viennent de Saint-Cloud et plus précisément du FN dont on connaît son infiltration et sa présence dans le services militaires de l'État ou la police - ; on est en droit de douter de leur honnêteté lorsqu'ils se mettent à vendre du matériel militaire pour un autre pays qui n'en veut plus. C'est du commerce me direz-vous et puis ensuite, ce n'est pas de notre faute si les pilotes du pays à qui on les a vendus font des conneries avec ! Oui mais le commerce c'est la jungle… Ni dieu, ni maître, seul le bénef' importe et les moyens alliés aux fins à atteindre se doivent d'utiliser tous les pièges mis à disposition dans les petites cervelles qui prétendent défendre les intérêts de l'État français.

 

Le McDonnell Douglas - Hornet donc… Non ! Pas Yvette Horner ou Mc Donald's, oncle Tom, mais un avion "U.S." de chasse, tout d'abord, destiné à équiper les porte-avions, depuis longtemps et toujours encore au service des forces aéroportées mondiales. La Suisse, des portes-avions… ? Elle prend l'eau ?… Ça y est tous les glaciers ont fondu et nos amis helvètes ont construit l'Arche de Noé ou quoi ? Donc, des avions de chasse pour rafiots équipant l'armée suisse… Mais ils sont vraiment cons ou ils le font exprès ? Les représentants de l'industrie de l'armement devaient être suffisamment convainquant pour leur faire avaler de telles couleuvres en tas de tôle se transformant, soudain, en arme de destruction massive… Chapeau les vendeurs, beau boulot, rien à dire… c'est du cousu main ! Espérons que la France ne se soit pas transformée en terrain de livraison (Phalsbourg) pour son cousin Suisse ( "et" / "ou" précédemment canadien "et" / "ou" australien ) après y avoir apporté en retouches l'intermédiaire d'une simple transaction, profitant au passage d'opérer de légers dérèglements, histoire de mettre en doute la crédibilité du matériel américain pour devenir comme par enchantement et magie le premier fournisseur de matériel militaire au monde puisqu'ainsi - et certainement qu'est-ce là la seule et unique manière de s'approprier des parts sur le marché mondial de l'armement -, elle sécuriserait sa propre place mondiale !

 

Par trois fois la malédiction orchestrée par une puissance qui voudrait bien se faire plus grosse que le boeuf (la "clique" de Saint-Cloud, des Valla aux Le Pen en passant par "Zimmer") a tenté à chaque fois ( en Suisse donc mais avant "aussi" en Australie et au Canada ) de vendre un troisième appareil ( le F/A-18 dont il était "aussi" question au Canada, en Australie et en Suisse encore tout récemment )… Sous un tel contexte accidentel (?) la soi-disante "malédiction" due à un commerce maléfique suppose qu'au préalable, soit il fallait se passer des trois pilotes qui n'auraient pas été d'accord avec les orientations que leur fixaient leurs armées respectives et qu'il "fallait" supprimer ou peut-être s'agirait-il "certainement" du même pilote "d'essai", sabordé deux fois, anéanti à la troisième… À la carte ! Où les simples élucubrations d'un "voyant" devenu incrédule… Toujours est-il que ces trois crashs successifs mettent en péril les relations diplomatiques établies entre Barak Obama et François Hollande, l'un destiné à "changer le monde", qui par un inoubliable "Yes We Can" ouvra les portes aux saboteurs en tous genres tout en permettant d'établir un terrain de jeu propice aux politiques droitières les plus extrêmes ; tandis que le nôtre voyait se renforcer le rêve de s'attaquer à la finance, se transformer en une sorte de boucherie révolutionnaire…  Alors du côté de ces deux Présidents se pose la question de savoir si ils étaient de "mèche" pour liquider les trois pilotes de chasse en question ou bien uniquement un seul réuni en trois ?… À la fois, des coucous dont ils voulaient se séparer tout en se faisant berner par les "services" auxquels ils faisaient toujours appels jusqu'ici et ont d'ailleurs toujours appartenu, des banksters, du complexe militaro-industriel et patronal ? Yes we can ?… "They do or did'nt they do this " ?… Ils se trompent de chanson ou est-ce pour mieux nous endormir qu'ils nous élaborent autant d'espérance pour mieux nous enculer ?… Où étaient-ils alors ces scelleras de contrats de vente sans "bl" avec un aller simple pour la mort ? Est-ce trois fois les mêmes ?… Ils n'y a pas de silences chez les crapules… De ces silences totalitaires qui ruinent les vies !… Non ! Je ne chante plus avec ?… D'ailleurs je n'ai jamais chanté avec. Et puis, Barak Obama était-il au courant qu'un de ses fly allait se transformer   en pâté au-delà de l'extrême-Est alsacien ?… Deux fois puisqu'ils auraient tendance à réactiver la manette… Avec George Bush la réponse paraît déjà plus évidente !

 

 

*http://www.leparisien.fr/economie/fraude-fiscale-des-ministres-francais-denonces-par-un-banquier-suisse-13-06-2013-2892577.php

_________________________________________________

____________________________________________________

Commenter cet article

Archives

À propos

Articles vraqués en réaction à l'actualité et aux webspeak qu'elle suscite